top of page
Rechercher

Mizu blue eye samourai, la figurine inspirée de la série Netflix arrive bientôt

Révélation Artistique et Technologique d'un Guerrier Légendaire

Dans notre arène de figurines de collection, une nouvelle légende se prépare à faire son entrée triomphale. Il s'agit de Mizu, le samouraï énigmatique aux yeux bleus, protagoniste de la série acclamée de Netflix, "Blue Eye Samurai". Cette série, qui a captivé le cœur des fans avec son récit épique et ses visuels époustouflants, est sur le point d'insuffler la vie à son héros à travers l'art de l'impression 3D.


La figurine de Mizu est une célébration de la convergence entre une série artistique superbement bien réussi (oui, je suis démasqué, j'adore cette série) et les prouesses techniques modernes comme l'impression 3D. Pour les non-initiés, "Blue Eye Samurai" se situe dans un Japon féodal où les traditions se heurtent à des forces changeantes, et où Mizu, avec ses yeux d'un bleu profond, se distingue comme un guerrier d'exception.



La conception de cette figurine n'est pas juste un processus mécanique ; c'est une quête pour capturer l'essence même de Mizu. Chaque détail, de la courbe de son chapeau à la poignée de son katana, est le fruit d'une étude attentive et d'une admiration profonde pour le personnage.


Les collectionneurs de figurine trouveront dans cette figurine une représentation artisanale de ce personnage de haut vol !


Conception : L'âme de Mizu blue eye samourai Capturée en modélisation 3D

Avant de devenir une silhouette physique imprimée en 3D résine, Mizu existait sous forme d'esquisses, où chaque trait reflétait l'esprit d'un samouraï déterminé. La conception de la figurine de Mizu est un processus où la réflexion d'un projet rencontre le pixel de mon écran (ma tablette graphique), où les premiers coups de crayon deviennent les directives pour la modélisation future.


Pour les véritables admirateurs de "Blue Eye Samurai", la série est un voyage à travers l'âme du guerrier et c'est ce que nous avons essayé de réaliser. La pose héroïque de Mizu, l'éclat de son regard bleu, et la fluidité de ses mouvements, katana en main et regard vif – des éléments que la figurine cherche à immortaliser.


une modélisation 3D de Mizu blue eye samourai

La création de cette prochaine figurine est un dialogue continu entre rendre l'objet final fidèle et la touche de créativité qui nous anime pour chaque figurine que nous créons, un processus qui nécessite une sensibilité pour raconter une histoire à travers des formes sculptées. Dans la figurine de Mizu, chaque ligne, chaque courbe, raconte une partie de son histoire – une histoire de courage, de conflit et de la voie du samouraï (enfin, on essaye...)


Modélisation 3D : Sculpter un Guerrier Virtuel

La transition de Mizu se matérialise à travers la modélisation 3D, où l'art du dessin rencontre la précision de la technologie. Dans cet espace numérique que nous offre Nomad sculpt ou blender, Mizu prend forme sous nos mains de modélisateur, depuis les plis de son kimono jusqu'à l'aspect usé de son katana, témoin des batailles passées.


La modélisation 3D est plus qu'une étape technique ; c'est un acte de création qui exige que nous nous posions des questions :

- Est-ce que l'épée est positionnée de manière à refléter la dynamique du combat ?

- Comment les vêtements refléteront-ils le mouvement et le caractère du samouraï ?

- La pose choisie traduit-elle l'histoire et les émotions de Mizu ?



Cette étape est fondamentale pour que la figurine puisse être imprimée en 3D. Nous devons anticiper les limitations techniques de l'impression pour assurer que chaque aspect du modèle soit non seulement esthétique, mais aussi réalisable. C'est une danse délicate entre les contraintes matérielles et l'intégrité artistique


De l'Écran à la Réalité : Le Processus d'Impression 3D

Lorsque le modèle numérique de Mizu est finalisé, la magie de l'impression 3D prend le relais. Cette étape révolutionnaire transforme un fichier informatique en une figurine tangible, prête à être admirée sous tous les angles. L'impression 3D est bien plus qu'un simple clic sur "imprimer". C'est un processus méticuleux où le modèle de Mizu est découpé en couches, chaque segment étant ensuite construit couche par couche avec une précision extrême.

Des imprimantes 3D de pointe, comme notre équipement, sont chargées de matérialiser Mizu en résine 8k haute définition. Ces machines, construisent la figurine en respectant chaque détail spécifié par le modèle 3D. Cependant, le défi ne réside pas seulement dans la technologie mais également dans notre expertise que nous devons optimiser les paramètres d'impression :

- Quelle est la meilleure orientation d'impression pour capturer tous les détails sans compromettre la structure ?

- Comment les supports d'impression peuvent-ils être placés pour faciliter leur retrait sans endommager la figurine ?

- Quelles sont les meilleures stratégies pour réduire le temps d'impression tout en maintenant la qualité ?


figurine en préparation dans lychee slicer

Chaque choix dans ce processus est crucial pour la qualité finale de la figurine de Mizu. La patience et la précision sont les maîtres mots, car même la plus petite erreur pourrait nécessiter de recommencer l'impression depuis le début. Mais, lorsque tout se déroule sans accroc, le résultat est une figurine de Mizu qui n'est pas seulement un objet de collection, mais une fierté d'un objet travaillé finement.


Nettoyage et Polymérisation : À vos gants et vos masques !

Une fois sortie de l'imprimante 3D, la figurine de Mizu n'est pas encore prête à rejoindre le panthéon des collectionneurs. Elle doit d'abord passer par un processus de nettoyage et de polymérisation, étapes cruciales pour garantir sa durabilité et son esthétique. Le nettoyage implique de retirer délicatement les supports d'impression, un acte qui requiert une main ferme et un œil aiguisé pour ne pas endommager les détails les plus fins.


Après le nettoyage, Mizu subit une phase de polymérisation sous des lampes UV spéciales, une étape qui durcit la résine et solidifie la figurine. C'est ici que la science rencontre de nouveau l'art, car la bonne exposition à la lumière UV doit être soigneusement mesurée : trop peu de temps sous les UV et la figurine reste fragile ; trop longtemps et elle peut jaunir ou se déformer.


[Insérer un lien vers un guide ou un tutoriel sur les meilleures pratiques de nettoyage et de polymérisation pour les figurines imprimées en 3D.]


Chaque figurine de Mizu passe ainsi par nos mains (et nos yeux) attentives, qui veillent à ce que le samouraï aux yeux bleus soit prêt à affronter le monde réel, aussi impitoyable que les champs de bataille du Japon féodal !


Post-traitement : Raffinement Artistique

Le post-traitement est l'étape où la figurine de Mizu se transforme de simple objet imprimé en une véritable œuvre d'art. Une fois polymérisée, la figurine passe par un processus de ponçage minutieux, où chaque grain de papier de verre est choisi avec soin pour éliminer les imperfections sans altérer les détails délicats. Le ponçage est suivi par l'application d'une couche de primer, qui non seulement protège la figurine mais prépare aussi sa surface pour la peinture.


C'est à ce moment que l'artiste peintre entre en scène, armé de son pinceau et de sa palette, prêt à donner vie à Mizu. La peinture est une danse entre les nuances et les ombres, où chaque choix de couleur et chaque coup de pinceau ajoute à la légende du samouraï aux yeux bleus. Les techniques de peinture sont variées, allant de l'aérographe pour un fini homogène, à la peinture à la main pour les détails les plus fins. ci-dessous un exemple de peinture sur figurine :


Figurine Delta Eminence in Shadows : Une Œuvre d'Art Peinte à la Main

Le vernissage est la touche finale, protégeant la peinture et ajoutant un éclat qui capte la lumière, semblable à celle d'un lever de soleil sur un dojo paisible. Chaque figurine de Mizu est ainsi une célébration de l'art du samouraï, une icône intemporelle figée dans un moment éternel.


À suivre dans notre boutique l'atelier il était une fois, la figurine Mizu blue eye samourai

41 vues0 commentaire

Comments


bottom of page